Vive le printemps! beignets aux fleurs d'accacia.

Quand je mets en application les conseils de la Turtle...

Love, love , love...

Un petit repas de famille

concours de recettes inavouables

un peu de sucré...

le gratin de pâtes qui est devenu mon nouveau chouchou

Un petit tour dans ma bibliothèque culinaire

Repas d'inspiration Pascalienne...

...Et bonne année!

Différentes musiques qui bourdonnent dans mes oreilles.

Myspace Mp3 Player, MySpace MP3 Players, Flash MP3 Players


Je lis...

Served from the swedish kitchen

My little Italy

La cuisine exotique

C'est moi qui l'ai fait.net

How to be a Domestic Goddess

A Passage to India

30 juillet 2006

WCB 59

Cela faisait un moment que Sayan et Miki n'avaient pas participé a WCB.
Sayan and Miki hadn't participated to WCB since a while.

Aujourd'hui, je vous présente leur jeu favori : se battre, mais pour de faux!
Today, I show you their favorite game : fight, but just for fun!

























Même si c'est toujours Sayan qui gagne, Miki est souvent le premier à chercher la bagarre!

Even if Sayan always won, It's Miki who almost every time attacked first!

Pour plus de chats allez chez Clare et Kiri.

For more cats, go at Clare and Kiri's.

27 juillet 2006

Celui où la canicule choisit à ma place ce que je vais cuisiner

Bon je suis en pleine crise de regardage de Friends (vacances obligent), donc ça explique le titre. Enfin pas en entier.
Au cas où vous ne le savez pas encore, depuis quelques semaines, c'est la canicule. Bon jusque là, à part le degoulinage et la molle-attitude, rien de bien interessant culinairement. Sauf qu'en plus de me tuer de chaleur, la canicule, elle décide que je dois vite cuisiner! Et oui, si je ne veux pas jeter à la poubelle! Parce que vous savez quoi? Les bananes, même si ça vient des pays chauds, et ben ça supporte même pas la chaleur française d'abord!
Donc me voilà, avec 3 bananes toutes molles, à cuisiner d'urgence. Ni une ni deux, je farfouille dans mes livres de cuisine à la recherche d'une recette avec des bananes (ben oui, le but c'est de sauver mes bananes de la canicule!), mais aussi rapide et simple parce qu'il fait 40°C dehors et à peine 1 ou 2 degrés de moins dans mon appart'.
Et là, je trouve mon bonheur, comme de par hasard dans le livre de Pascale. Franchement je voudrais pas dire, mais ce livre c'est pas la première fois qu'il me sauve la vie d'un : "mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire?!?".
C'est ainsi que j'ai fait le délicieux Cake bananes et noix (transformé en banane et chocolat) de Pascale.
Et bien ouvrez bien vos mirettes, parce que ça ne se reproduira jamais, je dis merci (un petit merci quand-même, faut pas exagérer non plus) à la canicule d'avoir ramolli mes bananes. Ce cake est excellent. Super moelleux, avec un goût de banane bien présent, et avec du chocolat c'est encore meilleur!



Cake banane pépites de chocolat :

  • 100g de beurre mou
  • 100g de sucre roux
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 oeufs battus
  • 3 bananes mûres écrasées
  • 225g de farine à levure incorporée
  • 100g de pépites de chocolat (ou noix, noix de pécan,...)
- Préchauffer le four à 180°C.
- Dans un saladier, mélanger le beurre, le sucre et le sucre vanillé, jusqu'à ce que le mélange soit crémeux.
- Ajouter les oeufs battus et mélanger.
- Ajouter les bananes écrasées et mélanger.
- Verser la farine et bien mélanger.
- Ajouter les pépites de chocolat et mélanger à nouveau.
- Verser dans un moule à cake beurré et enfourner pendant 45 min. environ. Une lame de couteau insérée au centre doit ressortir sèche.
- Laisser tiédir le gâteau puis le démouler.

26 juillet 2006

Première tentative de pâtisserie orientale

Je sais que mon blog est un peu négligé en ce moment, mais entre les vacances et la canicule, je n'ai pas trop le temps ou l'envie de cuisiner... Mais on est tous dans le même cas!


Pour noël, j'ai reçu le livre "Les douceurs de Kenza", qui est absolument magnifique! Ce livre présente les différentes recettes de la boutique La Bague de Kenza, à Paris. L'originalité c'est que chaque recette s'accompagne d'un conte. En plus, les photos sont superbes.
J'ai toujours beaucoup aimé les pâtissseries orientales, mais j'ai toujours pensé que ça devait être très compliqué à faire. En découvrant ce livre, j'ai également découvert que cela n'avait rien de compliqué, bien au contraire!
Une de mes résolutions-objectifs de l'année était donc d'apprendre à faire tous ces délices. Et nous voilà en juillet et il était temps que je m'y mette.

La première pâtisserie que j'ai faite est la Bourse de Kenza (je vous expliquerais d'ici quelque temps mon choix des différentes pâtisseries que je vais essayer en premier).
J'ai eu de la chance, car la première recette que j'ai choisi est vraiment simple, et en plus, c'est délicieux! La farce à l'amande est succulente, et l'enrobage au miel si particulier de ces pâtisseries à vraiment un goût exquis!
Je n'avais jamais goûté cette pâtisserie avant (c'est un spécialité de la boutique), mais je crois que j'en referais très souvent tellement c'est simple à faire et tellement bon à manger!


Bourse de Kenza :
(pour 15 bourses)

Bourses :

  • 15 feuilles de brick
  • 300g d'amandes concassées grillées et moulues
  • 200g de poudre d'amande
  • 250g de sucre cristallisé
  • 4 sachets de sucre vanillé

Miel :

  • 2 kg de sucre semoule
  • 1 L d'eau
  • 25g de miel
  • 20g d'alun
  • 1/2 verre d'eau de fleur d'oranger

- Pour le miel, porter l'eau à ébullition dans une casserole puis ajouter le sucre et faire bouillir pendant 20 min.
- Diminuer ensuite le feu et ajouter 20g d'alun.
- Retirer la casserole du feu, incorporer le miel et l'eau de fleur d'oranger. Mélanger bien le tout pour obtenir un liquide onctueux. Laisser refroidir.
- Préchauffer le four à 150°C.
- Pour la farce, mélanger les amandes concassées et la poudre d'amande dans un saladier. Ajouter le sucre cristallisé et le sucre vanillé.
- Mélanger bien avec un peu d'eau pour lier le tout.
- Former 15 boules de farce et les poser au centre des feuilles de brick.
- Rassembler la feuille sur la farce pôur l'envelopper entièrement et former des aumônières en refermant avec du fil alimentaire.
- Faire cuire les bourses pendant 20min.
- (Remplacer le fil alimentaire par du fil bolduc de la couleur de votre choix.)
- Tremper les bourses encore tièdes dans le miel pendant 2 à 3 minutes en faisant attention de ne pas les casser.
- Egoutter les bourses et les laisser refroidir.

12 juillet 2006

risotto version moi

Depuis un moment, j'ai envie de faire un risotto. Et donc le week-end dernier je me suis lancée, ce n'est pas la chaleur qui va m'arrêter!

C'est vrai que j'ai toujours pensé que faire un risotto était compliqué, parce qu'on en voit qu'aux restaurants. Et puis j'ai vu une émission de Nigella Lawson où elle disait que non, ça n'a rien de compliqué, bien au contraire! En fait c'est juste qu'il faut surveiller le risotto jusqu'à la fin de le cuisson, donc il faut rester 20 minutes devant les fourneaux.

Après avoir feuilleté tous mes livres de cuisine, et avoir fait un tour sur les sites et les blogs je me suis concoctée ma propre recette de risotto.
Je me suis essentiellement inspirée de la recette de base de Jamie Oliver dans son livre "La cuisine de Jamie Oliver".

Pour le bouillon, j'ai utilisé un bouillon cube. Comme riz, j'ai pris du riz arborio. Si jamais il vous venait l'idée, il ne faut surtout pas laver le riz avant de le cuire, car ça enlèverai tout l'amidon qui permet justement au riz d'avoir cet aspect un peu gluant. Une fois que vous avez mis le riz à cuire, vous ne pouvez plus quitter votre casserole, il vaut donc mieux prévoir d'avoir tout de prêt et sous la main ou d'avoir un assistant, comme moi! D'ailleurs je remercie mon chéri de m'avoir aidé!

Et bien je suis très fière de moi! Déjà parce qu'à aucun moment mon risotto n'a accroché (c'est ce qu'y m'inquiétait) et aussi parce que c'était délicieux! Le risotto était fondant à souhait, et le goût des tomates séchées se marie parfaitement avec le moelleux du riz. Bref, je suis maintenant accro au risotto!

Je n'ai pas de photo... J'en avais pris, mais comme je suis la reine des têtes en l'air, j'avais oublié de remettre la carte mémoire dedans... Des fois je me demande comment j'arrive à sortir de chez moi sans oublier mon pantalon ou même ma tête!
Mais je vous met quand-même des photos. Devinez où je pars en vacances demain?







Risotto aux tomates séchées :
(pour 4)

  • environ 50 à 80 cl de bouillon (poulet ou légumes)
  • 1 CS d'huile d'olive
  • 2 échalottes hachées finement
  • 1 gousse d'ail hachée
  • 300g de riz à risotto
  • 50g de beurre
  • 100g de parmesan râpé
  • sel et poivre
  • environ 1/2 pot de tomates séchées (à peu près 150g)

- Chauffer le bouillon.
- Dans une casserole, faire suer les échalotes dans l'huile d'olive à feu moyen pendant 3 min. Ajouter l'ail et faire cuire encore 2 min. avec une pincée de sel.
- Ajouter le riz et baisser l'intensité du feu.
- Ajouter les tomates séchées. Faire cuire le riz en remuant constamment, les grains ne doivent pas colorer. Après 2-3 min. il doit devenir transparent.
- Ajouter une première louche de bouillon chaud et 1 pincée de sel. Baisser encore l'intensité du feu pour obtenir un infime frémissement.
- Continuer à ajouter des louches de bouillon au fur et à mesure qu'elles sont complètement absorbées par le riz (cela prend environ 15min.).
- Goûter le riz et ajouter du bouillon si il est encore trop ferme.
- Lorsque le riz semble cuit, sortir la casserole du feu et ajouter le beurre et le parmesan. Remuer délicatement.
- Arrivé à ce stade, 2 possibilités, soit vous servez sans attendre comme le conseil Jamie dans son 1° livre, soit vous couvrez le risotto pendant quelques minutes pour qu'il soit encore plus onctueux et parfumé comme le conseil le même Jamie dans "Rock'n roll cuisine" (que je viens d'avoir pour mon anniversaire).

11 juillet 2006

Cheesecake salé

Enfin le retour des recettes! C'est vrai quoi, c'est quoi ce blog de cuisine où il n'y a plus de recettes depuis 15 jours ?!

J'adore l'idée de détourner en cuisine. Utiliser des produits salés pour faire des desserts, faire des recettes normalement sucrées en version salées...
Il est vrai que le cheesecake, avec son nom, fait tout de suite penser à du salé, mais on ne le voit qu'en version sucré. Et bien je peux vous dire que c'est aussi bon en salé qu'en sucré! Et j'ai déjà dans ma tête plein d'autres idées de cheesecakes salés!

Tout comme son homologue sucrée, il tient bien au corps. Je l'avais fait en entrée et il en restait la moitié car une petite part suffit! Il vaut mieux le servir en plat, avec une salade.







Cheesecake au bleu :
(pour 6 à 8 personnes)

  • 200g de crackers (type Tuc)
  • 200g de fromage bleu
  • 400g de brousse
  • 130g de beurre mou
  • 10cl de crème liquide
  • 4 feuilles de gélatine
  • le jus d'1/2 citron
  • 80g de cerneaux de noix
  • 1/2 bouquet de ciboulette
  • sel, poivre

- Beurrer un moule à charnière et recouvrir le fond de papier cuisson.

- Mixer les crackers par impulsion avec le beurre mou. Etaler dans le moule et tasser.

- Réhydrater la gélatine à l'eau froide 5 min.

- Mixer la brousse avec le bleu, le jus de citron, du sel et du poivre.

- Bien égoutter la gélatine et la faire fondre dans la crème chaude. Mélanger avec le mélange aux fromages, la ciboulette ciselée et les noix hachés.

- Verser dans le moule, couvrir de film et placer 6h au frais.





Les photos ont été prises chez mes parents, ça fait pas top avec la nappe dessous... Par contre, admirez les belles assiettes de ma Môman!

10 juillet 2006

de retour!

Avec une semaine de retard, me revoilà !
Ces 4 jours à Barcelone ont tout simplement été géniaux! On en a vraiment profité au maximum (même parfois un peu trop à en croire nos pieds!). Cette ville est vraiment magnifique, et il faut vraiment y aller une fois dans sa vie!
On en a pris plein les yeux avec l'architecture, les folies Gaudiennes et le svues sublimes ; on en a aussi pris plein les oreilles avec la victoire des Bleus face au Brésil (imaginez-vous dans une rue de Barcelone, à 22h30 au beau milieu d'une foule de Français en délire!! Il y avait au moins une centaine de français qui sautaient partout!) ;et bien sur on en a pris plein les papilles! En résumé, plein de délices tels que de nombreux et variés tapas, des churros y chocolate à se faire exploser la panse, de la Sangria à vous faire tourner la tête et bien sur plein d'autres régals catalans.
Je ne vous en dirait pas plus, je vous laisse découvrir notre séjour en photos.



On est en demi! On est en demi! On est, On est...!


Vu de Barcelone du haut des "Tres Creùs" au parc guell



Bon, blogger veut plus que je mette des photos, donc la suite sur Flickr.

Dès demain, retour des recettes!