Vive le printemps! beignets aux fleurs d'accacia.

Quand je mets en application les conseils de la Turtle...

Love, love , love...

Un petit repas de famille

concours de recettes inavouables

un peu de sucré...

le gratin de pâtes qui est devenu mon nouveau chouchou

Un petit tour dans ma bibliothèque culinaire

Repas d'inspiration Pascalienne...

...Et bonne année!

Différentes musiques qui bourdonnent dans mes oreilles.

Myspace Mp3 Player, MySpace MP3 Players, Flash MP3 Players


Je lis...

Served from the swedish kitchen

My little Italy

La cuisine exotique

C'est moi qui l'ai fait.net

How to be a Domestic Goddess

A Passage to India

30 janvier 2007

Un petit tour dans ma bibliothèque culinaire

Aujourd’hui, j’ai décidée de vous présenter ma petite bibliothèque culinaire car pour Noël, elle c’est encore enrichie.



Depuis un peu plus d’un an, ma bibliothèque à vu l’une de ses étagères se remplir de plus en plus et de plus en plus vite… J’ai toujours aimé les livres. Tous, sans exceptions. J’aime les voir bien rangé dans mes bibliothèques, j’adore l’odeur d’un livre et bien sur, j’adore les ouvrir aussi souvent que possible pour me plonger dedans. Je crois que pour moi, comme pour beaucoup, les livres sont l’une des meilleures sources de savoir. C’est donc tout naturellement que dès que j’ai commencé à m’intéresser vraiment à la cuisine, je me suis mise à acheter tout les livres qui m’attiraient pour pouvoir m’y inspirer. Et j’avoue que ça à vite tourner à l’obsession ! Demandez à mon chéri et il vous dira qu’il pourrait me perdre si on s’approche trop près du rayon cuisine d’une librairie, et ça dans n’importe quel pays, même en Suède où je ne connaissais pas la langue !
Donc me voilà, un peu plus d’un an après la découverte de ma passion pour la cuisine, avec environ 25 livres (plus des ¾ acquis durant cette année) qui commencent à se sentir à l’étroit sur leur petite étagère.
Et pour faire vraiment craquer ma bibliothèque, j’y ai rajouté 4 autres livres pour Noël.



Le premier m’a été offert par mes parents, et ça faisait un moment que je bavais dessus dès que je le voyais et qu’il attendait patiemment dans ma wishlist Amazon qu’une bonne âme veuille bien me l’offrir (ben oui j’ai qu’un budget d’étudiante quand-même !) : My Little Italy de Laura Zavan. Ce livre est une ode à la cuisine italienne. Déjà, tous les produits courants de la cuisine italienne sont présentés et décrits, parce que c’est vrai que même si on est fan de cuisine de la grande botte, on ne connait pas forcément toutes leurs spécialités (loin de là !). Et puis les recettes sont super bien expliquées, et sans chichis, italiennes quoi !
Quand j’ouvre ce livre je me sens pousser une fibre de Mamma…


Par des amis, j’ai reçu le livre La Cuisine Exotique. C’est mon premier livre de cuisine exotique bien que j’adore la cuisine asiatique et il est très bien fait. Il regroupe par catégories (entrées, poissons, viandes,...) des recettes du monde entier : Mexique, Maroc, Japon, Chine, Inde, le Viêtnam, la Réunion,… c’est un vrai concentré de tour du monde ! Et j’ai hâte de tester toutes ces recettes, ça me donne envie de faire des soirées à thèmes !


De la part du père de mon chéri, j’ai eu une autre très belle surprise : le B.A.ba du chocolat de Julie Andrieu. Je l’avais repéré dès sa sortie mais j’étais alors en restriction budgétaire (ça continue toujours d’ailleurs…). Je m’étais dit que je l’achèterais dès que je le pourrais mais je mourrais d’envie de l’avoir sur mon étagère pour 2 principales raisons : depuis qu’on m’a offert Ma p’tite cuisine il y a un an, je suis devenue une grande fan de Julie. Ca cuisine est si simple, pratique et destinée à tous. J’aime bien faire de la cuisine sophistiquée de temps en temps, mais bien souvent j’aime faire quelque chose d’original, qui change mais sans me prendre la tête. Et avec Julie, c’est satisfaction garantie ! (non non je ne suis pas payée pour lui faire de la pub !). La deuxième raison est tout simplement que je suis une chocolat-addict !
Ce dernier livre exclusivement réservé au chocolat est une bible ! Il est divisé en de nombreuses parties (gâteaux, fondants, cookies, muffins,...), chacune avec une petite explication, une description ou une anecdote. Et surtout elle nous incite à innover, à détourner les recettes.
Bref j’en suis déjà accro !


Enfin le dernier livre, je me le suis offert en Suède. Je ne pouvais pas aller dans un pays inconnu sans revenir avec un livre de cuisine ! Le problème c’était qu’il fallait que je trouve un livre en anglais, mais je voulais également le nom des recettes en suédois, pour avoir le vrai nom. Et bien malgré mes exigences, j’ai trouvé : Served from the Swedish Kitchen. Ce livre présente 50 recettes typiques des différentes régions de la Suède, et en plus, il contient pleins de superbes photos qui présentent la Suède et sa culture. J’ai vraiment hâte de refaire les recettes que nous avons goûtées là-bas et d’en découvrir d’autre.



Ah, et mon chéri a eu lui aussi un livre de cuisine pour Noël ! Ca s’appelle On n’est pas des cakes, et il est destiné aux hommes qui ne savent pas cuisiner mais qui aimerait bien apprendre, sans se prendre la tête. C’est très drôle, mais aussi plein de bonnes recettes, des basiques et des choses un peu plus originales, et il y a toujours des petits trucs, ou une anecdote qui accompagnent les recettes.



Donc en bref, une belle année culinaire se prépare derrière mes fourneaux, et je me sens prête à découvrir plein de nouvelles choses avec ma bibliothèque !

22 janvier 2007

Repas d'inspiration Pascalienne...

Je suis en plein partiels, donc je n’ai pas trop le temps de m’occuper de mon blog, ni de cuisiner d’ailleurs ! Mais il ne m’en reste plus qu’un et après, 1 semaine et demi de vacances !
Aujourd’hui je vous présente un repas que j’avais fait il y a plus d’un mois. Notez que je ne me suis pas prise d’une passion de la philosophie de Pascal, les maths ce n’est vraiment pas ma tasse de thé ! Sans rancune Pascal ?! Non, en fait j’ai fait ce repas en m’inspirant du génialissime livre de Pascale, et comme ce sont deux recettes italiennes cela donne Pascal-iennes ! Oui je sais, les révisions m’ont grillé le cerveau…
Donc, j’avais envie de cuisine italienne (comme presque tous les soirs de la semaine) et j’avais aussi terriblement envie d’inaugurer le livre de Pascale, donc je me suis décidée pour ses bruschettas à la tomate et ses pâtes façon risotto. J’ai un peu adapté les recettes car je n’avais pas tout sous la main. J’avais déjà fait des bruschettas, c’est très bon et si simple à faire. Ca change de la salade en entrée. Par contre je ne connaissais pas la cuisson des pâtes comme un risotto et je suis devenue fan ! C’est super simple, et ça donne une texture géniale aux pâtes, elles absorbent tous les arômes, mais restent bien all dente… Succulent !



Bruschettas à la tomate :

Pour 2

  • 2 tranches de pain de campagne (j’ai utilisé du pain de mie, c’est tout ce que j’avais)
  • 3 grosses tomates
  • 1 gousse d’ail coupée en 2
  • Huile d’olive
  • Basilic frais (pour moi surgelé)
  • Sel et poivre

    - Préchauffer le four à 220°C.
    - Plonger les tomates 30 secondes dans de l’eau bouillante salée, puis les passer sous l’eau froide.
    - Retirer le pédoncule puis les peler.
    - Les couper en petits dés en retirant le jus et les pépins. Les saler et poivrer.
    - Poser les tranches de pain sur une plaque et les enfourner environ 4 minutes en les retournant à mi-cuisson. Le pain doit être légèrement doré.
    - Les sortir du four et les frotter avec une moitié de gousse d’ail.
    - Ajouter un filet d’huile d’olive sur chaque tranche puis ajouter la tomate fraîche concassée.
    - Parsemer de basilic.
    - J’ai rajouté un peu d’huile d’olive, de l’ail haché finement et du parmesan (seulement si vous aimez beaucoup l’ail !). Pascale les sert à cette étape, moi je les ai refait passer quelques minutes sous le grill.



Pâtes façon risotto :

Pour 2

  • 150g de penne
  • 2CS d’huile d’olive
  • 1 oignon (je n’en avais pas, j’ai mis de l’échalote)
  • 1 gousse d’ail
  • 40 cl de bouillon de volaille
  • 2 belles tomates coupées en quartiers (Pascale utilise des tomates cerise)
  • Basilic ciselé (pour moi toujours surgelé)
  • Un peu parmesan

    - Faire chauffer l’huile dans une sauteuse. Ajouter l’ail et l’échalote/oignon et les faire revenir 3minutes à feu moyen.
    - Ajouter les pâtes crues et les remuer pendant 1 minute et demie.
    - Ajouter les tomates et remuer.
    - Ajouter une partie du bouillon afin qu’il arrive juste au niveau des pâtes et laisser mijoter pendant environ 15 minutes.
    - Remuer de temps en temps et rajouter du bouillon si nécessaire.
    - Quand tout le bouillon est absorbé et que les pâtes ont une bonne consistance, c’est prêt.
    - Parsemer de basilic et de parmesan avant de servir.


11 janvier 2007

…Et bonne année !

Et voilà, une nouvelle année s'est achevée, et c'est reparti pour un tour ! Il y a un an, je découvrais la blogosphère culinaire et j'attrapais le virus… Cette année 2006 à été pour moi riche en évènement (fiançailles, achat d'appartement,…) et aussi en découverte culinaire. J'espère que 2007 va me permettre encore plein de découverte et de défis dans ma cuisine.

En tout cas, j'ai fini cette année en beauté en allant rendre visite à des amis en Suède. Même si la neige n'était pas au rendez-vous, nous avons adoré ce pays, qui est vraiment superbe. Des grands arbres partout, des lacs immenses, en fait tout est grand là-bas, même les gens (je me sentais un peu naine parfois du haut de mon mètre 60…). Nous avons bien fait la fête (ils sont doués pour ça les suédois !), on a tenté d'apprendre un peu la culture et la langue locale, et on a mangé quelques trucs typiques, et j'ai adoré ! Ils ont parfois des plats bizarres aux premiers abords, mais une fois qu'on y goûte, c'est trop bon !
J'espère que nous y retournerons et que cette fois-là il y aura de la neige !
Je vous présente vite fait les différents mets traditionnels (plus ou moins) que nous avons goûtés.

C'est quoi ce truc!?! C'est ce que j'ai pensé au début! Le "truc" rose c'est de la rödbettsallad (salade de betterave), et dessous ce sont des köttbullar (boulettes de viandes). C'est super bon!! Mais moi je ne les mange pas comme Liza (notre amie suédoise) sur du pain.

Le julmust est leur boisson de noël. C'est un peu comme le Coca, mais avec des herbes dedans (houblon et malte). C'est super bon, même meilleur que le Coca!

Ca c'est vraiment bizarre! Liza nous l'a présenté comme de la viande de renne en tube! Beurk! En fait, c'est du fromage au goût viande de renne en tube, comme les apéricubes. Ils en ont à tous les goûts : crevettes, caviar,... On ne sent pas tellement le goût de la viande.

Le hjortron sylt est de la confiture de hjortron (j'ai trouvé différentes traductions : baies polaires ou mûres arctiques, plaquebière au Canada et cloudberry en anglais). Ca a une odeur pas très attirante, mais c'est délicieux. Les suédois la mange chauffée, verser sur de la glaçe vanille. Comme en dessous.



Stockholm, ville magnifique!

Dessous tous ces légumes, il y a un poulet!! C'était notre plat du réveillon de jour de l'an. Je crois qu'on avait prévu beaucoup de légumes!! Mais c'était très bon!

Et le dessert, un gâteau au chocolat dont je n'ai pas le nom exact vu que c'est Liza qui l'a fait et que la recette était en suédois. Il y a une couche de gâteau-pâte à tarte chocolat-pistache, puis une mousse au chocolat et sur le dessus des miettes de meringues et de pistaches. Un régal! Par contre ça tiens au corps!

Nous n'avons pas mangé de saumon (de toute façon j'aime pô ça !), et nous n'avons pas goûté au glögg (en gros c'est leur vin chaud), mais bon en 6 jours dont 2 de voyage et 2 de récupération de fête, on a eu beaucoup moins de temps pour goûté à tout !

Nous avions ramené plusieurs de ces aliments que nous n'étions pas sur de trouver en France pour les faire goûter à nos parents. Mais nous nous sommes rendu compte qu'il nous manquait plusieurs chose, et en allant chez Ikea, on a vu qu'ils avaient tout ce qu'il fallait et même ce qu'on ne pensait pas trouver en France (en même temps c'est l'épicerie suédoise, donc ils sont censé avoir des trucs suédois !). Au moins maintenant on sait qu'on n'aura pas à attendre de retourner en Suède pour manger des köttbullar ou du hjortronsylt.

En remontant encore un peu dans le temps, je vais vous parler brièvement de notre (enfin nos) repas de Noël. En effet on a fêté 2 fois Noël, une première fois le 23 avec ma famille, et ensuite le 24 avec la famille de mon chéri. C'était sympa d'avoir 2 soirs de Noël, mais par contre je vous raconte pas l'état de l'estomac après ! C'est déjà pas glorieux après 1 Noël alors après 2 !!
J'ai voulu prendre des photos du repas chez mes parents que ma Maman avait préparé de A à Z, mais je me suis rendue compte à la fin du repas qu'il n'y avait pas la carte mémoire dans l'appareil !! (En même temps il est bête cet appareil, il le dit pas !). Je n'ai donc pris que les photos des sucreries à la fin.



Les truffes faites par ma soeur et son copain...

...Les fruits déguisés de ma grand-mère...

...Les marrons glacés de ma Maman...

...Et mes orangettes.